NOUVEAU GOUVERNEMENT: LE POINT DE VUE DE L’AMBASSADEUR DE BONNE VOLONTÉ.

billy jhon

Découvert il y a de cela quelque jour lors de la compétition  » PUBLIC SPEAKING CONTEST », Billy John Caprel Abissaye nous donne dans un post facebook publié le 22/08/2017 son point de vu sur le nouveau gouvernement.

 

En ma qualité de nouvel Ambassadeur de Bonne Volonté pour la culture et la mentalité, je me prononcerai en accord avec le mandat qui est le mien. Je peux comprendre que des hommes et des femmes qui ont depuis près de 30 ans subi des générations de familles au gouvernement aient un sentiment de déception face à certaines nominations dans cette nouvelle équipe. Je peux comprendre que sur le plan de la symbolique renvoyée à la population gabonaise, ce ne soit pas la meilleure image que d’avoir le père vice-président et le fils ministre. Je peux comprendre que dans un contexte de crise socio-politique évidente, la reconduction des anciens ministres à quelques exceptions près n’est pas de nature à renouer le fil de la confiance entre le peuple et ses gouvernants au regard des performances mitigées de ces mêmes ministres avant ce remaniement.

Mais, pouvions-nous réellement attendre une révolution des visages à quelques mois de l’élection législative ? Était-il politiquement soutenable pour le Président de la République de sacrifier la quasi-totalité de son équipe pour plaire au plus grand nombre ? En considérant le contexte politique actuel, les fronts latents ouverts dans le PDG, l’adversité de l’opposition, la grogne sociale et même la crise économique généralisée, le Président et le Premier ministre n’avaient aucun autre choix que de ne point ouvrir un autre front en virant le gros de leur ministres. On signale tout de même dans cet océan de déceptions ou d’élans jubilatoires que je lis sur les réseaux sociaux, l’entrée au gouvernement de quelques nouvelles têtes Patrick Eyogo, Jonathan Ntoutoume, Ndaot et d’autres.

En tant qu’Ambassadeur de Bonne volonté, je ne suis pas personnellement déçu parce que j’attends de juger cette équipe au pied du mur. Va t-elle avoir la marge pour travailler efficacement où va t-elle simplement préparer les législatives ? C’est cette dernière hypothèse qui pourrait susciter quelques inquiétudes de ma part. Je sais que le Chef de l’Etat est conscient des attentes et il sait qu’il n’y aura pas de détour cette fois-ci. En reconduisant quasiment les mêmes, Issoze Ngondet et Ali Bongo ont fait le choix de la confiance en leurs collaborateurs. Il n’y aura donc plus d’expressions telles que:  » le PR est bon mais ce sont les ministres qui ne font pas le travail « . Nous n’avons pas d’autres choix que d’espérer des résultats positifs. Au moment où j’écris ce texte, c’est au peuple gabonais que je pense. Loin des analyses politiciens et des interprétations à géométrie variable, il attend simplement d’avoir de l’eau, de l’électricité, des médicaments, des logements et bien d’autres choses. Il ne peut qu’espérer positivement et je l’accompagne dans cette logique et accorde par conséquent le bénéfice du doute à ce nouveau gouvernement. Mais cela ne durera que jusqu’à la prochaine législative. Le PR et le PM le savent, alors au travail.

Abissaye Oyeke Billy John Caprel

Ambassadeur de Bonne volonté pour la culture et la mentalité

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Don't have account. Register

Lost Password

Register